François Giballin sieur de Villar, présenté ici , est confirmé dans sa noblesse en 1669 et on y apprend quelles sont ses armes : écartelé au premier et dernier de gueules, et de vair, au second et troisième d’azur àLire la suite…

Marcelline Auzerand de Bénistant entre dans la généalogie de mes enfants à la 14e génération. Par deux fois… Elle a épousé par contrat le 8 février 1654 à Saugues Pierre de Langlade, dit le Cadet de Blavignac, seigneur en partieLire la suite…

Voici une vieille famille noble connue dès le XIVe siècle, probablement originaire d’Auroux. Noble Etienne Talhier, d’Auroux, fait une reconnaissance au chapitre de Mende en 1385. La famille se retrouve au Malzieu à partir du XVe siècle. Elle possède uneLire la suite…

Les données sur cette famille sont assez restreintes. Mais quelques actes notariés de Saugues et la cote 24 J 209 aux archives départementales de la Haute-Loire m’ont apporté quelques éclaircissements. Jehanne Amargier de Beauregard et noble Claude Auzerand de BénistantLire la suite…

Il me reste la branche du Malzieu à étudier. La cote 25 J 137 famille de Saint-Juéry du Fonds d’Imbert-Boucharenc m’a été d’une grande aide pour la reconstituer, ainsi que d’autres cotes de ce fonds ! À l’origine, il yLire la suite…

Revenons à Claude de Saint-Juéry et son frère Jean de Saint-Juéry dit La Bartholle. Plusieurs indices sont à relever les concernant qui ont leur importance. Plusieurs faits me font placer ses frères dans la famille détentrice du Château souverain. ParLire la suite…

Commençons par nous pencher sur Guillemine de Saint-Juéry. Je l’ai présentée ici CLIC avec son mari Jean Rolland et surtout leurs enfants. Elle est inhumée à Chauchailles le 22 décembre 1650 après avoir passé un testament chez Me Sanet deLire la suite…

Grâce aux relevés de Généaubrac, de Lozère Histoire et Généalogie ainsi qu’aux généalogies présentes sur Généanet, je sais que le patronyme de Saint-Juéry ou simplement Saint-Juéry n’est pas très fréquent et très localisé. Je cherche plusieurs de leurs membres présentsLire la suite…

Voilà une famille qui m’a donné du fil à retordre mais grâce aux A.D. de la Haute-Loire et de la Lozère j’ai enfin pu y voir plus clair ! Elle est originaire de Saugues (43) au milieu du XVIe siècle.Lire la suite…

La famille d’Apchier du Fraisse est une branche égarée de la grande famille d’Apchier. Je viens de trouver la preuve que c’est un rameau de la branche d’Apchier de Montbrun ! Dans le Remacle, on trouve quelques informations : UnLire la suite…

Voilà une lettre un peu sanglante… Jacques de Lévis, comte de Caylus ou Quélus selon la prononciation du nord de la France, né en 1554, fut l’un des mignons du roi Henri III. Le 29 mai 1578, il succombe àLire la suite…

C’est par un de leurs arrière-grand-pères paternels, Marcel Chazot, que mes enfants descendent de cette famille de Lastic. Voici un court tableau qui présente la double ascendance directe entre lui et Gabrielle de Lastic : 3e génération Marcel Chazot (1922-2018)Lire la suite…

Les enfants de Marc de Beaumont de Rochemure Que sont devenus les désirs de Marc de Beaumont de Rochemure pour ses enfants ? C’est ce que nous allons voir. Tous les enfants de la seconde union sont qualifiés d’enfants naturels.Lire la suite…