MACHARD

Jusqu’à présent, je ne m’étais intéressée qu’au Machard nobles de Savoie. Mais alors que je préparais un article sur l’un d’entre eux, je me suis rendue compte que le blason tel que représenté dans l’Armorial et nobiliaire de l’ancien duché de Savoie était erroné !

Armorial et nobiliaire… Tome 3 bis

Celui présent sur les lettres patentes de noblesse de 1491 est légèrement différent :

En effet, les pals sont différents et seules deux têtes de lion sont visibles. Et effectivement, les blasons anciens de la famille le représentent ainsi tel ce bas-relief sculpté de la pierre tombale de Gaspard Philibert de Machard de Chillaz posée actuellement à Donau-Straubing en Bavière (Allemagne) où on ne voit bien que deux têtes.

L’Armorial général de J. B. Rietstap le décrit d’ailleurs ainsi : Palé d’argent et de gueules au chef d’azur chargé de deux têtes de lion affrontées d’or, mouvant du bord inférieur du chef.

Ce qui correspond tout à fait au blason de 1491 !


Et voilà que j’en trouve une mention à Genève excepté l’absence des émaux !

Source : pages 51 et suivantes

Quelle est donc cette famille qui porte les mêmes armes que les nobles de Machard de Savoie installés à quelques lieues de là ? Ils sont dit de Clarafond et en cherchant bien il y avait un Jacques père de famille en 1561 à Clarafond. Est-ce l’ancêtre de cette branche ?

Cette branche est sans doute lointainement apparentée au Machard anoblis en 1491 ! On compte parmi ses descendants un certain… Jean-Jacques Rousseau !

Pastel de Quentin de La Tour, Jean-Jacques Rousseau, en 1753.

En effet, sa grand-mère maternelle était une certaine Anne Marie Machard de Genève ! Pour en savoir plus, allez voir par ici CLIC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.