Mon site de généalogie est la dernière version, la 4e il me semble bien ! Nouveau look, nouvelles fonctionnalités…

Le contenu est toujours là, remanié, et après quelques temps de somnolence, il s’enrichit à nouveau !

Je me présente, je m’appelle Estelle Biron, j’ai commencé mes recherches avec ma branche savoyarde en 1987. Depuis, ma petite brindille est devenue un splendide grand arbre dont le feuillage se mêle à celui de mon mari, Gilles Rivet.

Vous trouverez un menu dans la barre horizontale tout au long de votre navigation :

  • Ascendance : nos ascendances respectives par quartier
  • Défis : participation à des défis généalogiques comme 52 ancêtres en 52 semaines, RDVAncestral, Généathèmes, ChallengeAZ,…
  • Outils : quelques outils et sources en généalogie
  • Cousinages : quelques liens avec des personnalités
  • Liens
  • Vidéos

Si vous constatez des erreurs généalogiques ou des dysfonctionnements, n’hésitez pas à me contacter.

Enfin, je remercie tous ceux qui m’aident dans mes recherches.


Les derniers articles mis en ligne :

  • Nos “bons” curés du XVe siècle et leurs paroissiens

    Du temps où la religion était à la base de tout, mais où elle était bien proche (trop proche ?) du peuple…  Anecdotes insolites à travers les visites pastorales dans les mandements de l’évêque de Genève ! J’ai parlé dans un autre article de la naissance du protestantisme dont l’uneLire la suite…

    Lire la suite…

  • Comment démonter une légende familiale !

    Léonard Dutournier (1839-1933) et ses deux filles nos aïeules Catherine Dutournier (1861-1937) Anne Dutournier (1867-1945) Les légendes familiales ont la vie dure ! Mais qui sait … Dans la famille, on dit que les ancêtres Dutournier viennent de Sare au Pays-Basque. Le premier venu aurait été un maquignon qui vendaitLire la suite…

    Lire la suite…

  • Enfant abandonné

    Charles Belair (1746-1809) m’a amenée à beaucoup d’interrogations. (source : Heredis 2019)Lire la suite…

    Lire la suite…

  • Une vie menacée

    Catherine Sevin (ca1602-1647), de Garches (92), fait son testament le 14 juin 1647 à 8 heures du matin. (source : Heredis 2019) Elle y « déclare qu’ayant été forcée et contrainte pars son mari Claude Laignel la menaçant de la tuerLire la suite…

    Lire la suite…

  • Une mort foudroyante

    Régulièrement, les informations nous apprennent le décès de morts foudroyés. Qu’en est-il de nos ancêtres ? Pierre JALLET et son fils Jean “ont este tués de la foudre dans leur lict” le 16 août 1679 à La Fage-Montivernoux (48).Lire la suite…

    Lire la suite…

  • Pierre Gevaux, contre-révolutionnaire

    « Pierre Gevaux, dit le Cadet-de-Viuz, ci-devant au service du roi sarde, est accusé d’avoir tenu, le 29 avril, des propos tendant à éloigner les jeunes citoyens de l’enrôlement ordonné par la Convention Nationale, et de s’être porté à des excès et à des menaces contre la municipalité de Viuz.Lire la suite…

    Lire la suite…

  • Les Deluermoz

    Jeanne Françoise Cochet-Grasset (1793-1875), épouse de Aimé Pellet-Langlais (1786-1832) qui fut maire, était la belle-sœur de Marie Deluermoz, épouse de son frère Michel Cochet-Grasset (1785-1869).   Cette Marie Deluermoz était la grand-tante de: Louis Henri Deluermoz (1876-1943), artiste-peintre, Chevalier de la Légion d’honneur et membre du Conseil d’administration de laLire la suite…

    Lire la suite…