L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est calendrier-de-lavent.jpg.

Saint Folquin

Saint Folquin à Esquelbecq

Folquin est né en Austrasie. Il est le fils de Jérôme, apparenté à Charlemagne, et d’Erkensinde qui appartient à une grande famille de la région. Il montre très tôt de grandes qualités intellectuelles et étudie les sciences et la théologie. Il reçoit une solide formation, grâce au développement de l’enseignement voulu par Charlemagne. Il garde de cette époque le goût des lettres qu’il amena dans son évêché de Thérouanne et dans l’abbaye de Saint-Bertin. Dès son élection, Folquin se fait remarquer par sa piété et la sagesse de ses décisions. Il met un soin particulier à veiller à ce qu’un bon accueil soit réservé aux pélerins, voyageurs, pauvres… Il meurt le 14 décembre 855 à Esquelbecq.


C’est tout près d’Esquelbecq que je rencontre un Folquin dans mon ascendance. Il s’agit de Folquin PAUWELS né sans doute vers 1595 à Volckerinckhove (59) mais les registres, s’ils commencent en 1568, sont manquants entre 1593 et 1612.

Je l’avais déjà évoqué lors du calendrier de l’Avent 2019 mais je me rends compte que je n’avais guère détaillé sa vie.

Le 23 octobre 1618, il épouse Margareta Elleboode à Lederzeele.

Ils ont 9 enfants de 1620 à 1643. Et il meurt vers 1652.

Il aurait possédé à la fin du XVIIe siècle le seigneurie de Wingaerde à Lederzeele.

Il était fils de Winnock Pauwels et d’Adrienne Damman. Winnock Pauwels avait été baptisé le 4 janvier 1570 fils de Casin Pauwels. Casin ? C’est une variante de Nicaise et Nicaise se fête justement aussi ce 14 décembre !


Saint Nicaise

Saint Nicaise à Reims

Saint Nicaise était un évêque martyr de Reims. C’est lui qui fonda une église dédiée à la Sainte Vierge à l’emplacement actuel de la Cathédrale de Reims. Il vécut au IV et Ve siècle. À cette époque, la ville de Reims fut envahie par les vandales. Il ne voulut pas abandonner son peuple, et attendit les barbares sur le parvis de la cathédrale. Les Vandales le tuèrent en même temps que sa sœur Eutropie.  Il fait partie de ces saints que l’on appelle céphalophores. C’est-à-dire que lorsque ses ennemis lui ont coupé la tête, il se saisit de celle-ci, se promena dans la ville de Reims, et la porta jusqu’à son tombeau. Il est souvent représenté tenant sa tête dans ses mains. C’est d’ailleurs ainsi qu’il est représenté sur le portail des saints du tympan de la cathédrale de Reims. Saint Nicaise est l’un des patrons de la ville de Reims.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.