Les Gervais, du nouveau !

Louise Joseph Gervais, où es-tu ?

La petite boudeuse, Greuze

La petite Louise Joseph Gervais nait à Douai (59) le 22 Brumaire an XIV (13 novembre 1805) à 9 heures. Son père est Charles Gervais (déjà vu ici), vitrier de 26 ans et sa mère est Louise Charon, journalière de 28 ans. La lecture fine de l’acte nous apprend qu’ils ne sont pas mariés. C’est tout de même le père qui déclare la naissance.

N.M.D. de Douai (archives municipales de Douai)

Bien sûr il ne faut pas s’arrêter à cet acte car ils se marient 6 ans plus tard. Le mariage entre Charles Augustin Joseph Gervais, tambour maitre, et Marie Louise Cheront a lieu le 29 avril 1812. Je ne leur ai pas trouvé d’autre enfant et lui décède 3 ans plus tard à Douai toujours le 12 mars 1815, il est encore vitrier.

Je perd la piste de Marie Louise Cheront. Quant à Louise Joseph Gervais je lui ai découvert, par hasard, récemment, un fils naturel Louis Joseph Gervais né le 21 août 1823 alors qu’elle n’a pas 18 ans. Il décède à Lambres-Lez-Douai (59) le 14 janvier 1826, il est alors enfant de l’hospice civil de Douai. Elle l’a donc abandonné.

Je la retrouve ensuite à Paris où elle est hospitalisée à La Maison d’accouchement (Port-Royal) entre le 16 août 1827 et le 30 août 1827. On apprend par le registre d’entrée – et on retrouve les information dans l’acte de mariage de son enfant – qu’elle est originaire de Douai, a 20 ans et demeure 30 rue Saint-Merri. Elle s’appelle alors Louise Joséphine Gervais. Elle accouche donc enceinte de 9 mois d’un fils, François Louis Gervais, le 27 août 1827. Il est baptisé le jour même par l’aumônier. Elle l’abandonne tout comme son aîné. Surnommé Péraillot, il rejoint les enfants abandonnés dès le lendemain et part pour la Nièvre âgé de tout juste 3 jours !

De Louise Joséphine Gervais, plus de nouvelles… On peut peut-être l’assimiler à une Grisette…

Ne désespérant pas de la retrouver, j’ai repris mes recherches ce weekend et grâce aux relevés de FILAE j’ai pu trouver une piste qui s’est révélée être la bonne !

Louise Joséphine Gervais est donc inhumée le 29 novembre 1834 dans la fosse commune du cimetière de Montparnasse. Je l’ai ensuite cherchée dans les tables de décès de l’enregistrement et l’ai effectivement trouvée. Elle est décédée le jour précédent, le 28, au 8 quai d’Orléans. Elle a 29 ans comme indiqué au cimetière et est veuve Boulmont. Il existe des biens mobiliers dont sa mère est héritière. Il me faudra trouver la déclaration de succession au 27 avril 1835.

Table des décès (A.D. de Paris)

Forte de ces informations, je suis allée à la recherche de son décès mais il n’a pas été reconstitué. J’ai donc cherché ensuite ce Boulmont. C’est encore FILAE qui m’a débloquée car sans prénom à Paris c’est un peu compliqué… Et dans la liste proposée, il s’est avéré que l’homme recherché était le troisième proposé !

E.C. de Paris (A.D. de Paris)

Et là une information de taille m’a confortée dans le fait que cette Louise Joséphine Gervais était “la mienne” ! Clement Joseph Boulmont est né à Thuin en Belgique. Or c’est justement le lieu de naissance de la mère de Louise Joséphine Gervais, Marie Louise Cheront !

Si Louise Joséphine Gervais morte en 1834 est bien la fille de Marie Louise Cheront alors j’avais peut-être une chance de la retrouvée morte à Paris après 1834 car son héritière indiquée était sa mère ! Et là à nouveau bonne pioche avec FILAE qui me fournit son inhumation. Je n’ai plus qu’à la retrouver sur le site des A.D. de Paris ainsi que sa succession et son acte de décès.

E.C. de Paris (A.D. de Paris)

Elle a été inhumée au cimetière de Montparnasse dans une concession à perpétuité mais ses ossements ont été transférés en 1980 à l’Ossuaire du Père Lachaise.

Cimetière de Montparnasse (A.D. de Paris)

Il me faudra aussi chercher sa succession !

Succession de Paris (A.D. de Paris)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *