Langue étrangère ?

Pour la semaine 46 de 52 ancêtres en 52 semaines,  le thème était “langue étrangère” alors je vais évoquer mes recherches en Belgique. Quand j’ai commencé ma branche belge il y a maintenant un certain nombre d’années – je ne compte plus, ça me vieillit d’un coup ! – j’ai été confrontée au flamand.

Alors je me suis empressée d’acheter un dictionnaire de traduction. Internet n’avait pas l’importance qu’il a aujourd’hui… Ma maman voulant m’aider m’en avait aussi acheté un. Alors je suis parée pour partir en vacances là-bas !

Mais malheureusement je n’y trouvais pas toujours ce que que je cherchais… trop de vocabulaire spécifique sans doute.

Acte de mariage des bisaïeux de mon arrière-grand-mère Louise De Boé (Source : Archives de l’état belge)

Mais avec de l’entrainement les actes ne sont pas si différents de ceux écrits en français. J’ai appris à reconnaitre les nombres. Ce qui m’a le plus posé souci, ce sont les métiers. En remontant dans le temps, les actes sont en latin et là j’ai l’habitude !

J’ai récemment découvert un site donnant les équivalents des prénoms (flamand, latin), c’est une excellente initiative ! En fait, “dans la petite paroisse de Schriek, dans la province d’Anvers, le curé a pensé à nous, pauvres généalogistes-amateurs qui viendrions quatre siècles plus tard farfouiller dans ses registres : il nous a concocté un répertoire des prénoms de ses paroissiens avec leurs équivalents latins” (d’après Auprès de mon arbre)

>>> CLIC <<<

Registres paroissiaux de Schriek (microfilm n°007940273, p. 283-285), FamilySearch


52 ancêtres en 52 semaines – Semaine 46 : Langue étrangère
Challenge de Amy Johnson Crow

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *