Donations

Qui a fait de bonnes actions dans mon ascendance ? Sans doute un grand nombre d’ancêtres. Qui en a laissé des traces ? Sans doute très peu ! N’ayant pas d’idée précise, j’ai décidé de me pencher sur les testaments de mes ancêtres et plus particulièrement sur celui-ci :

Il s’agit du testament de Geoffrine Regnauldin, une ancêtre à la 16e génération . Née sans doute dans les années 1510, elle se marie avec Jacques Coste dont elle a au moins 6 enfants, l’un deux passe son testament en 1547 sous leur puissance. Il décède le 23 juin 1552 juste après avoir fait rédiger son testament par le curé comme cela est indiqué en marge de l’acte :

Source : Registre de Nanterre (A.D. des Hauts-de-Seine)

Elle se remarie le 17 janvier 1573 à Nanterre avec Pierre Copeau.

Source : Registre de Nanterre (A.D. des Hauts-de-Seine)

Elle fait rédiger son testament par le curé étant en son lit malade le 20 octobre 1583. Après les recommandations habituelles, les messes, etc, elle fait des dons aux églises. Oui je dis bien aux églises car ce n’est pas seulement l’église paroissiale de Nanterre qui est bénéficiaire, ni seulement la chapelle Sainte-Geneviève. Ce sont aussi :

  • Saint-Leufroy de Suresnes,
  • Saint-Pierre de Rueil,
  • Saint-Pierre de Colombes,
  • la paroisse de ?
  • Saint-Martin de Ville la Garenne,
  • Notre-Dame de Pitié à Puteaux,
  • et Notre-Dame de Chatou.

Source : Registre de Nanterre (A.D. des Hauts-de-Seine)

J’ai rarement vu un membre d’une petite famille faire des dons à autant de paroisses voisines. Geoffrine Regnauldin était-elle très pieuse ? Étrange… Saint-Martin de Ville la Garenne m’interpelle, est-ce le Saint-Martin-la-Garenne des Yvelines ? C’est bien loin… En dehors de cela, le testament n’a rien d’extraordinaire si ce n’est d’avoir traversé les siècles jusqu’à nous !


52 ancêtres en 52 semaines – Semaine 47 : Bonnes actions
Challenge de Amy Johnson Crow

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *