Ô espoir !#ChallengeAZ 2020

Ô espoir !

Je terminais mon article hier en m’interrogeant sur le niveau de richesse des enfants de Claude Bozet décédé en 1691. Il laissait alors une veuve, Jeanne Claudine Rigaud et 6 enfants de 13, 12, 9, 7, 5, 2 et 1 an. Son père était décédé 3 semaines auparavant et son frère aîné Laurent était lui décédé depuis déjà 9 ans. Les enfants n’avaient donc plus que leur mère et leur grand-mère paternelle, mais pour peu de temps puisque cette dernière mourut 3 ans plus tard.

Jeanne Claudine Rigaud s’était remariée fin 1693 avec Charles Baillard Berthet à qui elle donna 2 enfants en 1694 et 1696.

Mais dès le début du Tabellion en 1697 je trouve un acte du 26 juillet 1697 où il est question d’un inventaire d’une prise de terres décrété par justice pour les pupilles de François de Musy, les enfants de feu Claude Bozet. Deux informations utiles en découlent, l’identité d’un tuteur et de potentiels soucis financiers…

Qui est François de Musy ? C’est l’époux de leur plus jeune tante paternelle, Françoise Bozet, la seule mariée dans la commune.

D’autres actes révèlent-ils des problèmes d’argent ? J’ai bien trouvé en 1701 un acte de sommation envers les cousins germains des pupilles pour récupérer des fonds qui leur sont dûs mais rien d’autres pour l’instant d’important. C’est une longue exploration qui m’attend et je ne peux la mener en quelques jours.

Claude Bozet et Jeanne Claudine Rigaud ont eu quatre filles qui ont vécu jusqu’à se marier et un seul fils qui est mort entre 1711 et 1726 sans descendance. Il faudra donc explorer les 4 descendances à la recherche d’informations.

Il faut aussi rechercher le devenir de Jeanne Claudine Rigaud pendant son 3e mariage avec Laurent Juget dit Pichaud à partir de 1700…

Souhaitez-moi bonne chance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *