De si lointains ancêtres…

52 ancêtres en 52 semaines – Semaine 5 : de si lointains ancêtres… dans les actes notariés

Quelle n’a pas été ma surprise à la lecture de l’acte de mariage de Claude Finet et de Marie Couderc, ancêtres de mon mari, de découvrir que le marié venait de Savoie ! Le mariage a eu lieu en Aubrac à Nasbinals le 28 janvier 1664.

Source : R.P. de Nasbinals aux A.D. de la Lozère

Il a donc quitté ses montagnes alpines, peut-être comme beaucoup d’autres savoyards à cause de la rudesse de l’hiver qui limite les emplois…
D’après son acte de mariage, il est installé à Nasbinals depuis 10 ans mais je n’en sais pas plus. Si les hautes montagnes ont laissé place à ce plateau d’altitude qui a pu le déstabiliser, l’hiver rude aubracois n’a pas dû le dépayser !

Comment est-il arrivé là, quel chemin a-t-il suivi ? Il était bottier…

Migration de Saint-Jean-d’Arves à Nasbinals

Peut-être trouverais-je un début d’explications dans le notariat. En effet, en Savoie du Nord où se trouvent nombre de mes ancêtres, j’ai pu trouver à de nombreuses reprises des mentions de ces savoyards partis en France ou en Allemagne, le plus souvent. Les actes où on les rencontre sont les procurations bien évidemment car en partant ils désignent un proche pour agir en leur nom. On peut aussi les rencontrer dans des ventes car parfois lors d’un retour au pays ils se désaisissent de leurs biens au profit d’un frère resté au pays ou d’un voisin par exemple. Mais il ne faut pas négliger de consulter nombre d’autres actes car j’en ai déjà découvert lors de quittances aussi. J’ai raconté une partie de l’histoire de mon ancêtre Pellet Langlais qui voyagea pour ses affaires dans cet article ici. Il faut donc maintenant que je consulte le tabellion de SAint-Jean-de-Maurienne à la recherches de tels actes. J’ai expliqué dans cet article ici ce qu’est le tabellion. Il débute en 1697 et Claude Finet décède en 1713 à Nasbinals. Ce sont donc 16 années qu’il faut explorer, avec un millier de pages par année au minimum ! Et si rien n’en ressort il faudra chercher si pour la famille Finet il existe des inventaires après décès car ils sont d’une grande richesse et énumèrent tous les papiers et contrats en possession du défunt. Je peux donc y trouver la mention d’actes passés entre Claude Finet et sa parentèle entre 1654 et 1697 !

Souhaitez-moi bon courage !



52 ancêtres en 52 semaines – Semaine 5 : De si lointains ancêtres
Challenge de Amy Johnson Crow

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *