Qui n’a pas fait d’erreurs dans sa généalogie ? Pas moi ! Au début de mes recherches, j’avais tendance a faire des extrapolations qui parfois se sont révélées justes, avec des preuves trouvées depuis ; d’autres fois, au contraire, elles étaient totalement fausses. J’avais publié ma généalogie sur Généanet etLire la suite…

Le Maître d’école (Van Ostade)   En cette semaine de rentrée des classes, voici un article sur un ancêtre maitre d’école. Il s’agit de Jean Legouge (1664-1697)Lire la suite…

Aujourd’hui, j’ai choisi de mettre à l’honneur une anonyme qui vécut peu longtemps et mourut tragiquement ! Quand je remonte ma généalogie, je relève toujours les frères et sœurs et j’essaie de découvrir leur devenir. Cela enrichit la vision de la famille, les relations que les membres peuvent entretenir entreLire la suite…

Lorsque j’ai voulu débuter ma généalogie, j’ai commencé par interroger mes grands-parents paternels. Bien m’en a pris ! Une mine d’informations m’attendait tant en ancêtres, photographies anciennes que documents ! J’avais 11 ansLire la suite…

Les situations difficiles à résoudre en généalogie donnent du piquant aux recherches et nous y sommes souvent confrontés. Paris est un cas bien connu des généalogistes pour causer des blocages qui apparaissent insurmontables.Lire la suite…

Cette semaine “Réunion” du défi 52 ancêtres en 52 semaines, auquel je participe depuis déjà 28 semaine, m’a fait pensé à une photo particulière transmise par un cousin et que j’ai également découverte dans les archives de mon grand-père paternel ! Je vais donc la présenter…Lire la suite…