Familles recomposées avec les Edeline

Voici une famille, les Edeline, qui complique bien les liens familiaux mais qui montre que les familles recomposées ont toujours existé.Mellon Edeline jeune homme de Pontoise épouse sans doute vers 1590 Margueritte Blanchet. Ils ont 3 enfants, Jehan, Marie et Simon, dont au moins les 2 premiers à Cergy en 1592 et 1594.

Source : Heredis

Puis il s’installe à Saint-Cloud près de Paris où il épouse par contrat le 20 avril 1606 Perrette Sageret.

Carte de Cassini

Perrette Sageret est la veuve de Nicolas Jullain.

Source : Heredis

Tous deux veufs, ils sont parents de jeunes enfants. Suite au mariage, la fratrie s’agrandit, outre les enfants Edeline (Jean 14 ans, Marie 11 ans et Simon ~6 ans) et les enfants Jullain (Claude, Antoinette, Denise et Guillemette environ 16 à 6 ans), 2 enfants leur naissent en 1607 et 1611.

Source : Heredis

Les 8 enfants grandissent ensemble. Ils ont dû jouer, aller à l’église, aider leur parents aux vignes, grandir ensemble. Puis ils se sont mariés. Les frères avec les sœurs !

Jehan dit Robert Edeline, 25 ans, épouse Denise Jullain, sa sœur en loi, demi-sœur de ses demi-frère et demi-sœur, en 1618. Dans les 5 ans qui suivent, c’est au tour de son frère Simon Edeline d’épouser celle avec qui il avait grandit depuis l’âge de 6 ans, Guillemette Jullain !

Quel imbroglio !


52 ancêtres en 52 semaines : Semaine 31 – Frère

Pour cette semaine 31 j’ai cherché quel frère pouvait apporter une éclairage intéressant dans la généalogie… C’est pourquoi j’ai choisi la famille Edeline.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *