Keskidi ? #ChallengeAZ 2020

Keskidi ? Comprendre les actes notariés…

Hier nous avons découvert que Claude Antoine Bozet avait des dettes. Je parcours donc tous les actes notariés le concernant à la recherche d’explications. Ce sont des milliers de pages que j’explore. Le travail est loin d’être fini ! Et parmi ces actes, j’en trouve de plus ou moins complexes à interpréter !Dans les actes trouvés, il est souvent fait mention du grand-père de Claude Antoine Bozet. Les dettes ne sont peut-être pas toutes de son fait. Il a sans doute hérité de certaines d’entre elles…

La famille

Par exemple, dans un acte, visible ici sur le site des A.D. de Haute-Savoie, Claude Antoine Bozet et son frère François Bozet vendent certains de leurs droits à Révérend Messire Jean Terrier, archiprêtre et curé de Viuz-en-Sallaz sous forme de rente constituée. Mais c’est une rénovation d’une obligation passée le 14 juillet 1680 par leur père Laurent Bozet et leur grand-père François Bozet de 525 florins de Savoie, pour le reste de la moitié de cette obligation. C’est aussi pour les droits “funéraux” de leurs parents et prédécesseurs, pour un acte du 12 juillet 1694 portant la somme de 100 florins et tous les droits que le curé peut avoir comme leur ayant fourni, à eux et à leur feue mère, du blé ou de l’argent.

Les héritiers de feu Claude Bozet, autre fils de François Bozet et mon ancêtre, sont aussi redevables, mais ce n’est que mentionné dans l’acte.

Y a-t-il d’autres choses que nous devrions savoir sur Claude Antoine Bozet ? Oui mais il faudra attendre demain…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *