Duel fatal !

Inattendu !

Qui n’a pas regardé des films de cape et d’épée ? Pas moi !
Qui a lu des romans tels que Les Trois Mousquetaires, Le Bossu,… Moi !
Qui a trouvé un ancêtre tué en duel ? Moi, moi !

Pierre d’Aurelle nait dans le dernier quart du XVIe siècle. Il est issu d’une famille chevaleresque d’Auvergne remontant à 1250. Il épouse par contrat le 28 août 1587 Antoinette de Torsiac dont il a au moins 6 enfants dont Robert et Clauda d’Aurelle qui sont des ancêtres de la 13e génération de mes enfants.

Pierre d’Aurelle est inhumé le 22 aout 1606 à Torsiac (43).

Source : R.P. de Torsiac – A.D. de la Haute-Loire

L’acte du registre paroissial n’apprend rien sur les conditions de son décès mais le Remacle en apprend un peu plus.

Source : Remacle Tome 1 page 94

C’est donc un Vincent de Murat écuyer, seigneur de Bunsac qui l’a tué. Il a été en quelque sorte grâcié. Les lettres de rémission sont un acte de la chancellerie par lequel le roi octroie son pardon à la suite d’un crime ou d’un délit, arrêtant ainsi le cours ordinaire de la justice, qu’elle soit royale, seigneuriale, urbaine ou ecclésiastique, au moyen d’une lettre patente.

Mais quel conflit les a donc opposé ? C’est encore une énigme pour moi…


52 ancêtres en 52 semaines – Semaine 25 : Inattendu
Challenge de Amy Johnson Crow

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *