Registres matricules de l’Ancien Régime et famille Gervais !

J’ai appris hier soir sur Twitter une mise en ligne formidable :

Nouveauté 2020 sur @MDHDefense : Les registres matricules de l’Ancien Régime (1683 à 1793) sont en ligne – memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/article.php. Ces 2 460 registres conservés au #SHD ont été numérisés en 2019 par la #DPMA et viennent compléter les 1 191 registres de la période 1802-1815.

Ni une, ni deux, je suis partie à la recherche de mon soldat Gervais !

Qui est-il ?

Marie Gervais (1866 Arleuf-1904 Arleuf) était la mère de mon arrière-grand-mère Marie-Louise Gonthier (1898-1962). Elle était la fille d’une morvandelle et d’un enfant de l’Assistance de Paris. François Louis Gervais dit Perraillot était né à la maison d’accouchement le 27 août 1827 et baptisé par l’aumônier le même jour. Sa mère Louise Joseph Gervais l’abandonnait après avoir passé plusieurs jours à l’hôpital où elle était entrée à terme le 16 août. Elle déclarait son domicile Rue Saint-Merri 30 et se disait originaire de Douai.

J’ai été bien heureuse, il y a quelques années, de découvrir qu’elle n’avait pas menti puisque j’y ai découvert sa naissance le 22 brumaire an XIV comme fille de Charles Augustin Joseph Gervais (1781 Douai-1815 Douai) et de Marie Louise Cheront.

Charles Augustin Joseph Gervais (1781 Douai-1815 Douai) était lui-même fils de Michel Joseph Gervais et de Jacqueline Augustine Joseph Wilmet.

J’ai eu beaucoup de mal à trouver la naissance de Michel Joseph Gervais. Après l’avoir cherchée dans toutes les paroisses de Douai sans résultat, je l’ai découverte dans un registre très spécifique puisqu’il s’agissait d’un registre des naissances illégitimes :

Source : A.M. de Douai

Et voilà que j’apprends dans son acte de baptême du 18 février 1733 que son père est Nicolas Gervais,tambour dans la Compagnie de Dumas Régiment d’Auxerrois. Voilà ma branche Gervais qui s’arrête. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin : un Nicolas Gervais quelque part en France… !

Et puis hier soir c’est la révélation ! Grâce à cette mise en ligne exceptionnelle, je découvre non seulement des informations sur mon Nicolas Gervais mais aussi sur son village d’origine et ses parents !

Source : Mémoire des Hommes

Ainsi on apprend que :

  • il s’est engagé le 3 janvier 1727 âgé de 22 ans ;
  • il était natif de Vallegrand à 4 lieues de Longjumeau, élection de Paris ;
  • il avait pour parents Marin Gervais et Jeanne Embroise ;
  • il mesurait 5 pieds 3 pouces 4 lignes ;
  • il avait les cheveux et sourcils bruns assez fournis, le visage plein ;
  • il semble être passé aux Genadiers en 1735.

Sources : Cartes de Cassini

Je dois encore chercher ce qu’il est devenu et retrouver sa naissance et ses parents !

Son fils est à son tour entré dans l’armée comme fifre le 18 juin 1755 au régiment d’Ogilvy écossais, compagnie du Sr Ogilvy de Banff.

Source : Mémoire des Hommes

On apprend que :

  • il est natif de Douai ;
  • il est âgé de 22 ans ;
  • il mesurait 5 pieds ;
  • il avait les cheveux noirs, le visage carré, les yeux bleus et grand, le nez long et pointu, la bouche petite ;
  • il possédait une cicatrice sur le front près du sourcil gauche.

En regardant de près, Charles Augustin Joseph Gervais (1781 Douai-1815 Douai), son fils, était “tambour maitre” en 1812 ! Encore des recherches en perspective !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *