Le contexte en généalogie : un indispensable

Quand on remonte sa généalogie, si l’on veut comprendre la vie de nos ancêtres, il faut les replacer dans un contexte historique général et local. Pour l’expliquer, j’ai choisi de parler de mes ancêtres savoyards et plus particulièrement du couple François Decrouz et Jacqueline Gavillet Petraz à Viuz-en-Sallaz.

Heredis

François Decrouz est né en 1692 à Boisinges, hameau de Viuz-en-Sallaz. Mais où se situe cette commune ? En Haute-Savoie.

 

Mais la “Savoie” n’était pas française ! Non c’était un duché depuis 1416, un fief du Saint-Empire romain germanique, relativement autonome.

Les estats de Savoye et de Piémont

Mais Viuz-en-Sallaz avait à cette époque la particularité de faire partie du Mandement de Thyez. C’est à dire que les habitants étaient sujets directs des princes-évêques de Genève au même titre que les habitants de Genève et ce depuis des siècles (1185 précisément).

Source : Monographie de Viuz-en-Sallaz, Edmond Rollin

François Decrouz, né en 1692, 5e enfant de Joseph Decrouz et de Claudine Grange, épouse par contrat le 10 novembre 1724, puis à l’église le 23 suivant, Jacqueline Gavillet Petraz. Elle a 2 mois de moins que lui et est la fille de Etienne Gavillet Petraz et de Michia Delacroix du village voisin de Villard.

Ils naissent tous deux pendant l’occupation du duché par la France. D’ailleurs le prêtre de Viuz l’avait annoncé dans le registre en juin 1690 : “Les dragons sont partis de Viuz pour Turin contre le Roi des Français qui fait la guerre à notre prince Victor Aymé II. Monsieur d’Allinges fils de Monsieur le marquis de Coudré capitaine.” Puis il déclare en août 1690 que “Le Roi pris le pays à Victor Amé 2”.

Source : registre de Viuz-en-Sallaz B 1682-1732

Ils connaîtront le retour au pouvoir de Victor-Amédée II en 1696 puis une nouvelle période d’occupation française de 1703 à 1713. Le prêtre mentionne d’ailleurs à nouveau les incursions françaises avec la prise de Vercel par le Roi en 1704. Et il annonce en 1706 que le roi de France tient le pays ce qui induit des impôts !

Mes deux ancêtres ont 20 ans quand leur duc devient roi de Sicile, qu’il échange avec la Sardaigne en 1718. La vie politique sera alors paisible. Victor Amédée II veut faire de ses états une puissance en Europe.

Victor-Amédée II, duc de Savoie, roi de Sardaigne

En plus des mercenaires, l’armée recrute des contingents volontaires, ou enrôlés de force dans les paroisses. Afin de connaître les possibilités de recrutement, et par suite de l’Edit de sa Majesté, donné à Turin le 24 septembre 1713, le recensement de la Consigne des Mâles est annoncé à la messe de la paroisse. Les responsables se sont rendus dans chaque maison et ont répertorié tous les hommes de chaque famille avec les noms, surnoms, âges, qualités et professions !

Consigne de Viuz-en-Sallaz du 1er juillet 1726

La Savoie subit une occupation complète par les Espagnols de 1742 à 1748, dans le cadre de la guerre de succession d’Autriche. Les Espagnols lèvent un tribut de guerre, d’où un recensement de la population étant donné que le paiement se fait par tête. François Decrouz et son épouse ont alors une cinquantaine d’années. Elle décède dans cette période, le 8 janvier 1748. Il connaitra quant à lui le retour à une vie paisible puisqu’il s’éteindra à 68 ans, en 1761.

Capitation espagnole de septembre 1743

Durant leur enfance, les registres paroissiaux de Viuz-en-Sallaz nous apportent des informations climatiques de premier ordre !

25-10-1698 – Il tomba quantité de neige qui rompit les arbres, gâta les blés des montagnes et sa vendange fut petite, tout mal meurt.
??-??-1699 – Grande disette et misère a été genérale.
??-??-1699 – Il y a eu grande pauvreté et l’aumone de madame Mulin a bien servi (20 couppes orge, 4 couppes …).
05-05-1700 – Il tombe grande quantité de neige qui a rompu plusieurs arbres et couvert les blés sans néanmoins les avoir endommagés.
17-08-1705 – On est allé en procession a Peillonnex pour avoir de la pluie et on l’a obtenue … de grande sècheresse tous les arbres et plantes flétrissèrent.
12-05-1706 – Une éclipse de soleil toute entière à partir de 8h heures du matin, on voyait les étoiles.
??-08-1706 – Grande sècheresse en juillet et août que l’on a manqué entièrement dans le Bourg, Sevraz, Lorzier, Bregny et Messieurs de Peillonnex ont été contraints de mettre des bonneaux d’aller dans leur puits pour abreuver le monde le 15 août jour de leur vogue.
??-??-1706 – Grande sècheresse
??-??-1707 – Grande sècheresse
10-05-1717 – Il negeat tout bas et la bise est survenue quoy que la nêge se fut retiré il gela le soir suivant et endommagea les vignes de la plaine et les noiers

Le climat n’a vraiment pas été clément entre les grandes chutes de neige jusqu’en mai certaines années, et les grandes sécheresses d’autres années !

Ce seront des années de grandes mortalités, ils perdent tous deux des frères et sœurs…

Ainsi à travers les annotations des registres paroissiaux et l’Histoire de leur pays on peut appréhender un peu mieux l’époque à laquelle vécurent ces deux ancêtres. Ensuite on pourra affiner leur vécu avec le notariat et l’histoire plus spécifique de leur village que l’on peut retrouver dans différents ouvrages.


52 ancêtres en 52 semaines : Semaine 41 – Contexte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *