Amman, une profession

Pour cette semaine sur le thème des métiers, j’ai choisi une profession représentée une seule fois dans mon ascendance : l’amman !

C’était un titre donné au chef de district en pays de droit germanique. Il était donc attribué à certains magistrats locaux brabançons, flamands, lorrains, suisses, etc., dont les attributions étaient variables.

C’est Antoine Busschaert, un sosa à la 13e génération, qui me l’a fait découvrir.

Signature d’Antoine Busschaert – Source: A.D. du Nord

Antoine Busschaert était aman/amman de Volckerinckhove. Plusieurs actes l’indique dont son acte d’inhumation.

Inhumation d’Antoine Busschaert – Source: A.D. du Nord

Trouver ce que cela englobe réellement est assez difficile finalement. L’origine et l’usage du mot sont sur CNRTL ici ! Au Moyen-âge, en Flandres c’est un officier public chargé de la rédaction et de la garde des actes privés, un officier de justice aussi.

J’ai aussi trouvé deux documents anciens expliquant de façon plus détaillée de quoi il s’agit à Bruxelles ici et en Brabant .


52 ancêtres en 52 semaines – Semaine 36 : Profession
Challenge de Amy Johnson Crow

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *