Moments inoubliables

Pour le thème de cette semaine, je voudrais parler de moments inoubliables passés avec ma maman qui ne s’intéresse pas du tout à la généalogie…Malgré le désintérêt de ma maman pour la généalogie, quand j’étais encore mineure, elle m’a accompagnée aux archives pour me permettre de faire mes recherches. MERCI !

Nous avons eu quelques moments inoubliables dont le premier au tout début de mes recherches…

Lieu : Salle des Archives départementales de la Haute-Savoie
Date : été 1987
Découverte : spécificités savoyardes
Protagonistes : deux novices en généalogie (je n’avais que 11 ans) découvrant un couple, Etienne et Eustache, après un après-midi de recherches furent prises d’un bon fou rire !

Rien de bien extraordinaire. Nous étions perdues au milieu d’une foule de patronymes et prénoms aussi inhabituels les uns que les autres… Pellet-Langlais, Frarin-la-Michellaz, Cochet-Grasset, Mercier-Tauconnet, Gavard-Thévénet-L’Epine, Cheneval-Pallud, Michellaz, Françoisaz, Josephte…

Nous sommes alors tombées sur un couple Etienne qui épouse Eustache… Et nous ne savions pas qui était l’homme et qui était la femme… jusqu’à ce que nous réalisions que l’homme était celui qui transmettait son patronyme, bien sûr !

Voilà une anecdote pas bien extraordinaire mais un moment de complicité mère-fille autour d’une passion qui n’en est une que pour l’une de nous deux !

Merci à mes doubles ancêtres des 8 et 9e générations : Etienne Carrier (1709-1757) et Eustache Dufrêne (1709-1773).

Source : Heredis 2021


52 ancêtres en 52 semaines – Semaine 35 : Inoubliable
Challenge de Amy Johnson Crow

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *