Un acte d’inhumation exceptionnel !

Autopsie ? !

L’autopsie cela signifie “regarder par soi-même”. Au XVIIe siècle, elle devient à la mode : le roi Louis XIV, le duc de Bourgogne, Bossuet, Richelieu et Pascal, entre autres, sont autopsiés. (source)

Je n’aurais jamais cru découvrir un acte parlant d’autopsie… Pourtant c’est ce qui m’est arrivé il y a plusieurs années. Lorsque les Archives départementales de la Seine-et-Marne ont mis en ligne leurs archives, j’ai cherché à récupérer l’acte que j’avais recopié à la main. Il était absent de la numérisation ! J’ai demandé à une bénévole d’aller le récupérer directement sur le microfilm mais je la soupçonne de ne pas m’avoir écouté et d’avoir simplement regardé la numérisation. J’ai alors écrit aux Archives départementales de la Seine-et-Marne pour leur signaler l’anomalie mais ils ne m’ont pas franchement cru car je n’avais guère d’information à leur donner et le registre est une vraie pagaille…

Je me croyais condamnée à devoir aller à 400 km de chez moi pour faire moi-même la recherche, ce qui n’était pas prévu dans l’immédiat. Confinée chez moi depuis quelques jours comme l’ensemble de mon pays et d’une partie de l’Europe, je me suis attelée au tri de mes documents généalogiques papier : recycler les photocopies devenues inutiles avec la mise en ligne (pour le plus grand plaisirs de mes enfants grandes consommatrices de papier), numériser les actes essentiels…

Et quelle ne fut pas ma surprise, ma joie même de découvrir le fameux acte en photocopie ! Le voici :

Source : R.P. de Samois-sur-Seine 1656 – A.D.77

3 actes, sur cette page, 3 détails médicaux : un malade du poumon, une autopsie, une mort subite !

Zoom sur l’acte

Le dixseptiesme febvrier 1656 a esté inhumé devant l’hostel St Sebastien Jean Perinal apres estre munis des sacrements de lesglise et avoit pati deux ans edemys et a esté ouvert ou il s’est trouvé du venin autour de son Coeur, quoyque toutes les partyes de son corps estoient belles et sans aucune laydeur ny difformité

Non non vous ne rêvez pas, cet homme a bien été autopsié. Il souffrait depuis 2 ans 1/2 et l’explication serait cardiaque ! Avis aux médecins…

Jusqu’à cette découverte je n’aurais jamais pensé qu’un simple homme du peuple pouvait être autopsié pour découvrir sa maladie.

  • Y a-t-il eu une enquête, pensait-on qu’il était empoisonné ?
  • Est-ce la proximité de Fontainebleau très fréquentée par la Cour à cet époque qui a permis cette investigation ?

Source : Carte de Cassini

À quoi ressemblait alors une autopsie ? Nous avons la chance de connaitre un tableau de cette même année 1656 qui en donne une bonne idée :

La leçon d’anatomie du Docteur Joan Deijman (1656). Rembrandt (1606-1669). (Amsterdams Historisch Museum, Amsterdam).

L’acte a été rédigé à Samois-sur Seine, tout près de Fontainebleau.

Localisation

Jean Perinal avait été baptisé le 17 février 1624 et ses parents étaient Abraham Perinal, un vigneron, et Marguerite Marglier. Son grand-père maternel était sergent royal à cheval, greffier et tabellion de justice et prévôté, son oncle et parrain était aussi sergent royal.

Source : R.P. de Samois-sur-Seine 1624 – A.D.77

Il était le second enfant de la famille, voire le 3e si Noël Perinal était son aîné comme semble l’indiquer son âge au décès. Ses parents avaient encore eu 7 enfants après lui et le suivant Estienne Perinal né en 1626 est mon ancêtre.

Jean Perinal épousa entre 1639 et 1650, Marie Bureau la veuve d’Hilaire Tremblay. Il en eut 3 enfants en 1650, 1651 et 1652. Sa veuve lui survécut 12 ans et ses parents 19 ans.

Source : Heredis 2020

Peut-être y a-t-il des informations à trouver dans le notariat ou le judiciaire ? Ou pas…

Et vous, avez-vous déjà trouvé des mentions d’autopsie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *