Calendrier de l’Avent – 24 décembre 2019

Un concordat le 24 décembre 1659

Le 24 décembre 1659, les enfants et héritiers de défunt Jacques Rahault marchand de Pavant (Aisne) et Berthellemie Baillet font un traité et concordat avec leur mère.

Un concordat est un acte de conciliation entre deux parties adverses.

Berthellemie Baillet est contrainte de faire cet accord. D’après l’acte, à cause de sa vieillesse et caducité, elle ne peut plus subsister et tenir ménage ni veiller à la ruine de ses biens dont elle est incapable de régir et gouverner à cause de son indisposition. En contrepartie, ils doivent la loger, coucher, chauffer, substanter et alimenter le jour et la nuit, tant en santé que maladie, selon sa condition. Ils devront aussi la faire inhumer par une sépulture avec toutes les cérémonies. Elle conserve toutefois un lit, ses linges pour sa commodité et 150 livres tournois de pension viagère pour fournir ses nourritures et son entretien déjà détaillés et pour sa retraite ordinaire. Elle a aussi le  pouvoir de choisir chez lequel de ses enfants elle se retirera, elle choisit son gendre Toussaint Leduc. Si elle doit être traitée par médecin et chirurgie, tous ses héritiers devront y contribuer. Elle se réserve même le droit de rompre ce contrat quand bon lui semblera et elle leur interdit de vendre ou engager le moindre de ses biens de son vivant. Elle ne laisse vraiment rien au hasard !

Les jours suivants d’autres actes sont passés dont le partage des biens. En tout, il y a 21 pages dont une une procuration spéciale de mon ancêtre Noël Jobert époux d’Anne Rahault et gendre de Berthellemie Baillet.

Source : Notariat au A.D. de l’Aisne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *