52 ancêtres en 52 semaines : Semaine 30 – Facile

Lorsque j’ai voulu débuter ma généalogie, j’ai commencé par interroger mes grands-parents paternels. Bien m’en a pris ! Une mine d’informations m’attendait tant en ancêtres, photographies anciennes que documents !J’avais 11 ans et bien l’intention de faire ma généalogie. J’ai donc profité de vacances avec mes grands-parents pour les interroger sur mes ancêtres. Mon grand-père paternel étant très méticuleux, très organisé et très “famille”, j’ai eu le bonheur de pouvoir remonter jusqu’à mes 4e aïeux en quelques minutes ! Car c’est toute l’ascendance de mon grand-père que j’ai pu remonter jusqu’à ses arrière-grands-parents avec photographies à l’appui, livrets de famille, documents tels que la déclaration d’option pour la nationalité française de ses arrière-grands-parents FRANTZ.

Ensuite bien intéressés par mes recherches mes grands-parents ont fait de leur mieux pour m’aider à remonter notre généalogie en se rendant aux archives et en me recopiant des séries de noms, à charge pour moi d’en sortir quelque chose !

Un grand merci à eux pour leur soutien dans mes recherches et leur intérêt pour mes découvertes au cours des 20 années qui ont suivi. Quand je découvre des pépites, quel regret de ne plus pouvoir les partager avec eux à présent…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *