Aubrac: les Biron

800 Les Biron à travers le temps … 1900

Ma branche patronymique, Biron, est originaire au XVIIe siècle de Saint-Urcize dans le Cantal, au cœur de l’Aubrac.

Le couple fondateur connu à ce jour est Estienne Biron et Françoise Rivet établis au hameau de Repon de Saint-Urcize dès 1668. Ils n’ont alors qu’un fils Henry. Ils vivent avec Hélix Peret, peut-être la mère d’Estienne ou de Françoise ? Lors du mariage de leur fils Henry, on apprend l’existence des frères et sœurs: Jean et encore Jean, Antoine, Jeanne, Anne et encore Anne.

Les autres Biron de ce lieu à cette époque sont Jeanne Biron épouse de Jean Peret, Marguerite Biron épouse d’Anthoine Peret, Cecille Biron, autre Jeanne Biron veuve de Jean Nicolas, Nicolas Biron et ses 5 filles Anthoinette, Jeanne, Hélix, Izabeau et Guillaumette. D’autres Biron habitent Saint-Urcize dans d’autres hameaux. Saint-Urcize est donc bien un nid de Biron !

Aucun Rivet ne vit à Repon en 1668, ils sont tous au Bourg. C’est une famille de notaire, peut-être originaire de Marvejols.

Que peut-on envisager pour l’ascendance de ce couple ?
Du côté des Biron, on peut imaginer que Nicolas Vigouroux, mort probablement entre 1638 et 1641, et Guilhaumette Bellot, parents de Marguerite Vigouroux, soient les “ancêtres” de Repon. Cette Marguerite est l’épouse d’Estienne Biron dès 1604. Estienne Biron est cité dans la taille à Repon en 1641. Ils sont les parents de Nicolas né en 1604, cité en 1641 et encore en 1668 comme père de 5 filles. Ils sont aussi peut-être les parents d’un fils qui a épouse Hélix Peret cité en 1668. Ce couple serait les parents d’Estienne Biron qui épouse Françoise Rivet avant 1668. Les Biron se seraient donc installés par mariage à Repon au tout début du XVIIe siècle. S’agissait-il aussi d’une famille de Repon, d’un autre lieu-dit de Saint-Urcize, ou d’un village alentour ? Le premier connu, Estienne Biron cité en 1604 est parent d’une Agnès Biron de Cassuéjouls.

Estienne Biron et Françoise Rivet ont donc au moins quatre fils:

  • Henry né avant 1668, mort en 1728 et qui sait signe. il a épousé Noble Demoiselle Marie Magdeleine d’Estaing.
  • Jean né vers 1675 d’après son mariage et vers 1663 d’après son décès le 3 avril 1743 à La Chaze-de-Peyre en Lozère.
  • Antoine, mort après 1712.
  • Jean, probablement celui qui épouse en 1706 Françoise Peret.

À l’âge d’au moins 35 ans, Jean Biron s’installe aux Fons de La Chaze-de-Peyre, en Lozère, chez ses beaux-parents, lors de son mariage le 25 mai 1710 avec une jeune fille de 14 ans.

Voilà le nouveau nid des Biron ! Certaines branches essaimeront dans la région, voire jusqu’à Marseille et Paris …

Arbre Biron
               Biron Biron Biron Biron Biron Biron
1850-1976: 6 générations de Biron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *