Quartiers d’Estelle Biron

Quartiers d’Estelle Biron
Du XVIe siècle au XXe siècle, mes ancêtres ont vécu majoritairement dans la moitié Nord de la France, et également à l’étranger: Pays-Bas, Belgique, Luxembourg, Allemagne, Suisse et Italie.
Ici vous découvrirez les premiers degrés de ma généalogie, avec photos et origines géographiques.
(en jaune des départements seulement de passage)
André Biron (1904-1984) est né et a grandi à Paris. Il était gantier. Il était auvergnat par son père et tout à la fois parisien, normand, champenois, bourguignon, poitevin, orléanais, picard par sa mère.
Germaine Frantz (1905-1984) est née à Bagnolet d’un père lorrain (ascendance également en Allemagne, au Luxembourg et au Tirol) et d’une mère parisienne aux origines diverses: Paris, Auvergne, Perche, Bugey et Belgique. Elle était corsetière.
Joseph Pellet-Langlais (1877-1932) était savoyard. Il est monté travailler à Paris, où il a rencontré son épouse de vingt ans plus jeune que lui. Puis il est rentré en Savoie s’occuper de la ferme familiale. Il a un peu d'ascendance franc-comtoise et italienne.
Marie-Louise Gonthier (1898-1962) était Morvandelle, mais aussi fille et petite-fille d’enfants placés par l’Assistance Publique de Paris dans la Nièvre, ce qui fait qu’elle a aussi des origines normande, mayennaise, lyonnaise, artésienne et belge. Après la mort de son mari, elle quitte la Savoie et rentre s’installer avec ses enfants dans son village natal. Elle était ouvrière.
Victor José Rahault (1893-1928) est né à Rio-de-Janeiro au Brésil où ses parents se sont mariés l’année qui a suivi sa naissance (ils avaient déjà un premier fils né en 1891 à Paris, qui décèdera lors de la Guerre 14-18). Son père était briard, champenois et normand et sa mère avait des origines diverses: Picardie, Bourgogne, Maine, Perche et Gâtinais. Il était ajusteur-mécanicien.
Louise Joséphine De Boé dite « Louisette » (1898-1981) est née en région parisienne. Elle était à moitié belge par son père et sa mère avait des origines diverses: Maine, Perche, Gâtinais, Picardie et Bourgogne. Elle a épousé le cousin germain et arrière-petit-cousin de sa mère. Elle était la dernière blanchisseuse d’une longue lignée !
Fidel Irénée Arthur Martial Leplomb dit « Tutur » (1903-1986) est né à Péronne. Enfant du troisième mariage de son père, il avait des frères et sœur consanguins issus du second mariage; il avait aussi des frère et sœurs utérins (tous enfants illégitimes dont une branche est partie en Angleterre). C’était un picard installé à Paris où il était chauffeur de bus.
Geneviève Berthe Emilienne Traisnel (1907-1980) était essentiellement normande mais avec des petites ascendance en Mayenne et Ardennes. Elle était fille naturelle non reconnue d’un père Mort pour la France lors de la Guerre 14-18. Elle était poinçonneuse dans les bus parisiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *