52 ancêtres en 52 semaines : Semaine 36 – Années d’école

Pour cette semaine de rentrée des classes, voici un article sur un ancêtre maitre d’école.

Il s’agit de Jean Legouge (1664-1697)

Jean Legouge est baptisé le 29 décembre 1664 à Verdelot, fils de Michel et Picot. Veuve, sa mère se remarie en mai 1680 à Verdelot avec Pierre Chalot. Jean n’a que 15 ans mais il a déjà une belle signature.

Source : A.D. 77 Verdelot

Son beau-père n’est pas inconnu de la famille, puisque c’est le frère d’une belle-sœur Legouge (schéma ci-dessous).

Michel Le Gouge                                     frère de                 Thomas Le Gouge
x avant 1659 Magdeleine Picot          sœur de                x avant 1658 Marie Picot
(x1680 Pierre Chalot)
        frère de                 x² 1670 Magdeleine Chalot

Le père de Jean Legouge, Michel, ne sait pas signer mais son grand-oncle Sebastien Picot signe quant à lui. Et sans doute son grand-père Toussaint Picot qui était receveur à Villeneuve-sur-Bellot. Il est malheureusement décédé alors que Jean Legouge allait sur ses 4 ans.

Source : A.D. 77 Villeneuve-sur-Bellot

Peut-être est-ce cet oncle qui a poussé le jeune Jean dans les études ? Il serait intéressant de découvrir un contrat d’apprentissage ou un contrat de travail avec les paroisses où il a exercé.

Il signe dans le registre de Hondevilliers dès le13 juin 1683. Il est parrain à Verdelot le 18 octobre 1683 d’une fille de sa cousine germaine Anne Legouge (épouse de Pierre Chalot, frère cadet de son beau-père) et il y est indiqué “maître d’école à Hondevilliers”. Ce qui est étonnant c’est que je ne reconnais pas du tout la signature “Legouge” de l’acte… Il y épouse Marguerite Boutry le 13.11.1685. Il est alors maître d’école à Saint-Denis-les-Rebais.

Le couple a des jumelles qui naissent en 1686, leur mère décède probablement des suites de ses couches 3 semaines plus tard. Et l’une des jumelles meurt 4 jours avant elle dans un village voisin, Bassevelle où elle était peut-être en nourrice.

À partir du 13 mai 1687, Jean est cité comme recteur des écoles dans le registre paroissial de Verdelot. Il est nommément cité avec cette profession dans l’acte d’inhumation de sa mère en date du 29 janvier 1689.

Il se remarie à Villeneuve-sur-Bellot le 14 juillet 1687 avec Marguerite Leger. Sa signature s’est peaufinée.

Source : A.D. 77 Villeneuve-sur-Bellot

Je le trouve mentionné avec sa profession jusqu’en 1690 à Verdelot.
En 1692 il prend à sa charge pendant un an Joseph Bouin, fils de François Bouin hostelain,  pour lui « montrer à lire et écrire en temps que ses esprits le peuve comprendre » et le « coucher, chauffer, nourrir et alimenter » !

Il meurt avant la naissance de son dernier enfant le 25 novembre 1697.

Pour en savoir plus sur sa profession de maitre et recteur d’école c’est par ici, avec un ancien article.

Lieux de vie de Jean LegougeSource : Heredis 2019


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *