52 ancêtres en 52 semaines : Semaine 24 – Cher journal

Je n’ai pas eu le bonheur de trouver un journal de famille. Quelques lettres de-ci, de-là… Mais elles concernent des ancêtres déjà présentés sur mon blog ! Il fallait trouver autre chose…

Douai, Hôpital Saint-Thomas, 15 janvier 1773

Je m’appelle Anna Maria Delbecq, je suis malade et il me reste peu de temps à vivre. je suis née il y a 53 ans à Brebières, village de ma défunte mère Maria Josepha de Wavrechin. Unique enfant de mes parents, mon enfance n’a pas été malheureuse. Mon père Pierre Jacques Delbecq était batelier comme mon grand-père maternel avant de devenir maitre d’école. On dit qu’il était le fils du baron François de Wavrechin… Mes parents ont décidé d’aller vivre à Douai ce qui ne m’a pas porté chance. Je me suis retrouvée mère alors que je n’avais que 13 ans ! Le père de mon enfant était un soldat, Nicolas Gervais, Tambour à la compagnie de Dumas régiment d’Auxerrois. J’ai heureusement pu me marier à 18 ans avec un portefaix de 20 ans mon aîné, Philippe Charles Clément. Nous avons eu 5 enfants mais je me suis retrouvée veuve au bout de 10 ans. Une fille m’est alors née, mais je ne souhaite pas en dire plus.  Je me suis remariée au bout de 3 ans avec un veuf de mes connaissances. Et je suis à nouveau veuve depuis un an. Je ……………………

Texte fictif d’Anne Marie Delbecq morte le jour même…

Le tambour aurait l’uniforme du soldat au premier plan, il pourrait être
le Tambour Nicolas Gervais…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *