d’Apchier de Montbrun : correctif !

Aujourd’hui j’ai décidé d’apporter la preuve à tous les généalogistes intéressés par cette famille que des nobiliaires ont commis une erreur dans cette branche de la famille d’Apchier, entre autres Remacle et Lescure.

Il s’agit du double mariage de François d’Apchier avec :

  1. Gillette / Gilberte de Gozon
  2. Jacqueline de Creste

En vérité, il s’agit de 2 François, un père et son fils ! Déjà ce qui aurait pu alerter c’est que né avant 1539, il aurait agit dès 1543 et serait mort en 1634 ce qui fait une longévité extraordinaire ! Il aurait été père des années 1560 à 1612…

Il fallait trouver des actes montrant l’existence de 2 François différents, c’est chose faite ! Il est impossible que François d’Apchier ait épousé successivement ces 2 dames car elles ont été en vie en même temps, l’une veuve de François d’Apchier, l’autre non veuve !

Cette famille vivait en son château de Chaliers, le notariat contient fréquemment des actes les concernant. Voici les preuves de ce que j’avance :

Acte du 15 février 1591, Gillette de Mellat agit veuve de François d’Apchier et signe l’acte :

(Source : A.D. 15 – 3 E 235 221 – 1591 Me Dupré)

Le 29 janvier 1590, elle reçoit des biens de Catherine Boulhon en considération de la constitution de dot faite par son fils François d’Apchier :

(Source : A.D. 15 – 3 E 235 220 – 1590 Me Dupré)

Le contrat de mariage à la même date apporte la signature de François d’Apchier qui constitue la dot en remerciement des services apportés par ladite Boulhon à sa mère.

(Source : A.D. 15 – 3 E 235 220 – 1590 Me Dupré)

Signature que l’on retrouve dans tous les actes concernant François d’Apchier à partir de 1588.

Je retrouve encore Gillette de Meslat en 1592. La famille de Gozon détenait la seigneurie de Mellac et comme souvent à cette époque, les personnes sont nommé d’après leur terre. On le retrouve d’ailleurs avec la mère de François d’Apchier, qui signe Jehanne de Myramont (seigneurie de Miremont) et non Jeanne de Mauriac !

En 1584 et avant, la signature de François d’Apchier est celle-ci !

(Source : A.D. 15 – 3 E 235 214 – 1584 Me Dupré)

Bien sûr il s’agit bien de Puissant seigneur messire François d’Apchier chevalier de l’Ordre du Roy écuyer seigneur de Montbrun et Chaliers.

Nous avons donc :

  • François d’Apchier seigneur de Montbrun (+ avant 1587) x Gillette de Gozon de Mellac (+ après 1592)
    • François d’Apchier seigneur de Montbrun (+1634) x Jacqueline de Crestes (+1653)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *