Page de vie en 1900

Dans les vieux papiers de familles, j’ai trouvé des lettres envoyées par ma trisaïeule Marie Chouliac, épouse Frantz, à sa belle-mère Marie Belfort épouse Frantz.

(source : Heredis 2019)

Il y a 7 lettres, toutes envoyées à l’occasion du Nouvel An, de janvier 1893 à janvier 1901, de Paris à Zoufftgen en Lorraine.

(source : Heredis 2019)

Dans ces lettres apparaissent l’amour de petits-enfants pour leurs grands-parents, le regard d’une mère sur ces enfants et leurs progrès, le désir de revoir des êtres chers que l’on n’a vu depuis longtemps, les relations familiales, la préparation et le voyage en province pour de petits parisiens, les cadeaux de Noël, …

Voici ces splendides lettres !

01/01/1893

Paris le 1 janvier 93

Chère grand mère

a l’occasion de la nouvelle annee je vous envoie mes souhaits de bonne année et désire que votre santé soi bonne et que le de vous revoir bientot pour vous vou embrasser vous serrer contre mon cœur

votre petite fille

qui vous aime

Andree

La lettre est destinée à Marie Belfort, épouse Frantz, grand-mère de la rédactrice, Andrée Frantz. En fait, il ne peut s’agir d’une lettre d’Andrée Frantz car elle est née en novembre 1890 ; elle aurait donc 2 ans ! C’est sa mère, Marie Chouliac qui écrit pour elle.


3 pages

30/12/1895

Paris le 30 Décembre 95

Cher grand père et Chère Grand Mère

a l’occasion de la nouvelle année nous vous souhaitons a tout deux une bonne et heureuse année. vous ne m’en voudrais pas si je suis si négligente a vous écrire mais je suis toujours si occupé avec mes enfants que les journee passent et je n’ai pas le temps de rien faire j ai de ce moment ici lucien qui a mal a l’ l’oreille et qui le fait bien souffrire andrée va très bien, elle est grande et bien gentille. Quand a maurice il va bien pour le moment et demain il aura 1 an il commence a marché a la main.

Chère grand mère cela nous ferais bien plaisir de vous voir depuis si long temps que l’on ne vous a vu. Je pense que votre sante est toujours bonne ainsi que celle a grand père. Plus rien a vous dire si ce n’est que jean qui se porte assez bien.

Je termine ma lettre en vous embrassant tout deux ; votre fille qui vous aiment Jean se joint a moi pour vous souhaité une bonne année ainssi qu’une bonne santé et ma petite andrée qui voulais vous ecrire mais elle ne sais pas.

J’oubliais de vous dire aussi que jétais Déménagé je demeure rue des panoyeaux 42. Paris

Mme Frantz

le repondez moi le plus tot possible sela me fera plaisir

Marie Frantz, née Chouliac, écrit à ses beaux-parents pour leur souhaiter la bonne année 1895. Elle leur parle de ses 3 enfants : Andrée (5 ans), Lucien (3 ans) et Maurice (1 an).


2 pages

~ 01/1897

Chère Grand mère et cher Grand père

Escusez moi du retard que j’ai mis pour vous souhaité a tout deux une bonne et heureuse année Je vous dirais que jai été passé le jour de l’an chez Jeanne et chez Marie et qu’il vont bien je vous dirais aussi que mes enfants vont tous les trois tres bien

Andrée est sage en classe et commence a lire et un peu a écrire Lucien va a l’ecole ils aiment bien tous les deux l’ecole

Je fais toujours ma bourse pour aller vous voir au beau temps prochain

Je pense que votre santé est bonne a tous deux Jean va bien et travaille toujours le petit Maurice va bien ils trotent comme un lapin mais ils ne parlent pas il ne dis que papa et maman. Je voulais vous ecrire Dimanche mais jai ete malade toute la journée mais aujourd’hui cela va bien mieux

plus rien a vous dire Je vous embrasse tous deux

votre fille et fils qui vous aiment

Maria Frantz

rue des panoyaux 42

Marie Chouliac dit qu’elle a trois enfants, la lettre est donc certainement pour le Nouvel An 1897.


3 pages

01/01/1898

Paris 1er janvier

Cher grand pere et chere grand mère jevous ècris pour vous souhaiter a tous deux une bonne et heureuse année ainssi qu’a ma tante marie qui retourne chez vous je vous dirais chère grand mère que je pense toujours aux bons jours que jai passée chez vous et serais bien heureuse d’être chez vous le jour l’an pour vous réciter le compliments que jai apris a l’école je suis bien sage et je prie le bon Dieu pour vous conserver long temps.

Votre petite fille qui vous aiment tous les deux

Andrée Frantz

Cher grand père et chere grand mère

Je profite de la lettre de d’andrée pour vous souhaiter a vous deux une bonne et heureuse année. Je vous dirais cher parents que je viens d’être malade et que je la suis encore j’ai eu la grippe du reste Marie vous donnerais des esplications et que je suis encore malade je tousse et n’ai pas beaucoup de force maurice lui aussi a eu la grippe ainssi que lucien, petit et andrée va bien. Lucien n’oublieras jamais les cochons ni la vache à grand mère.

Jean va bien et vous souhaite une bonne et heureuse année.

Nous serons bien content chère grand mère et grand père de vous avoir près de nous et j’espere bientôt vous embrasser.

Michel et Georgette vous envoie leurs souhaits bonne année. Ma sœur va bientot avoir encore un petit michel je vous dirais que ses enfants ont mal au yeux.

Plus rien a vous dire si ce n’est que lucien qui voudrais ecrire sur la lettre mais il ne sais faire que des batons

Je vous embrasse de tout cœur votre fille

M. Frantz

Rue des panoyaux 42 Paris

La lettre ne porte pas d’année, mais il est fait mention de « petit », en dehors de Andrée, Lucien et Maurice : il doit s’agir de René né en 1897. Par conséquent la lettre date s’en doute du 1er janvier 1898. Andrée Frantz (7 ans) semble écrire, la main guidée par sa mère.

          
4 pages

31/12/1898

Paris le 31
décembre 1898

 

Cher grand père chere Grand mére

A l’occasion du nouvel an je vous ecris pour vous souhaiter a tous deux une bonne et heureuse année et pense que vous allez toujours bien mes mes petits fréres se portent bien Lucien va a la grande école maurice commence a parler et petit renè court par tout ils est tres gentil il se porte bien je ne vous parlent pas de mes parents car maman va ecrire aussi sur la lettre je vous enbrasse tout deux votre petite fille andrée qui vous aiment

Andrée

Cher grand père chere grand mère

Je vous envoie ainssi que Jean mes souhaits de bonne année. Et pense que ma lettre vous trouveras tous deux en bonne santé ne m’en voulez pas chers parents si je ne vous écris pas plus souvent mais j ai vraiment de l’ouvrage avec mes 4 enfants mais maintenant que le tout petit marche je serais il me seras plus facile de vous écrire car enfin vous serais bien heureux d avoir des nouvelles plus souvent. Andrée est très raisonnables pour son âge l elle me gardent mes enfants le temps que je suis parti au lavoir elle me rends des grands service jen ais besoin car enfin chère mère j ai vraiment des pantalons a faire pour mes garçons surtout lucien il en use je vous l’assure c’est un
diable maurice est bien plus tranquille et il est très propre il ressemble a Jean comme caractère et sa figure. Le tout petit cest lucien il ne pense qu’a manger sitot qu’il est reveillé il demande a manger je crois qu’il parlera plus bonheur que maurice car il dit déjà bien des mots il aiment andrée sitot quelle revient de l’école il court avec elle.

Je ne vois plus rien a vous dire Jean travaille toujours il a eu beaucoup d’ouvrage c’est année et se portent bien.

Demain 1er janvier nous allons chez Marie

Je ne vois plus rien a vous dire je voulais vous demandé grand mère si bien tot vous viendrez à paris j avais l’intention de vous tricoter un fichu noir car le votre doit être usé depuis si long temps rendez moi réponse afin que je vous le commence.

Votre fille et fils qui vous aiment et vous embrassent tous deux

M. Frantz

rue panoyaux 42 Paris

Andrée vous donne une image qu’une religieuse lui à donnée

Le petit s’appelle René (1 ans) contrairement à ce qu’écrit sa mère, peut-être s’appelle-t-il Lucien René ? Emile Lucien  (6 ans) est turbulent, Maurice (4 ans) ressemble à son père physiquement  et moralement, Andrée (8 ans) est très serviable et René la suit partout. Andrée écrit pour la première fois de sa belle écriture enfantine!


2 pages

25/12/1899

25 décembre 1899

 

Chère grand mère et chere grand père

A l’occasion du nouvelle an je vous souhaite à tous deux une bonne et heureuse année. Papa et maman me prie de vous envoyer leurs souhaits de bonne année comme je vous écris mes petits frères sont contents car petit Noeïl est descendu dans la cheminée a rené un jendarme un fusil à Maurice un fusil à Lucien et chacun une paire de chauson et des bonbons se matin nous avons reçu votre caisse il manque un grand bas tous le reste si trouvait je remercie bien ma bonne grand-mère de ma voir tricoter je suis sage à l’ecole j’ai eu un tableau d’honneur et j’ai souvent la croix et des billets de satisfaction Lucien est sage à l’ecole il a de bonne notre sur son livret Maurice va bien cette année et René aussi

Je vous embrassent bien tous deux

Votre petite fille qui vous aime

Andrée Frantz

Lucien

Chère grand père et chere grand mere je vous souhaite à tous les deux une bonne eet et heureuse

Votre petit fils Lucien qui vous aime

rue des panyaur panoyaux 42 paris

Cher père et chere maman

Je vous remercie bien de vos bons souhaits et pense que vous allez toujours bien je me ferais un grand plaisir de vous voir tous deux il ne fais pas bien froid de ce moment il a fait pour les fête de noël un temps tout a fais sale il a tombé de l’eau la veille et le jour noël. Jean et moi nous allons bien et vous remercie bien de ce que vous nous avez envoyé nous avons dejà fais cuire le morceau de porc c’etais tres bon.

Je vous embrasse de tout cœur tous deux Maria Frantz

Andrée (9 ans) écrit de mieux en mieux, Emile Lucien écrit pour la première fois.


4 pages

01/01/1901

Mes chers Grands Parents

C’est avec joie que je voie arriver le jour de l’an pour vous renouveller mes souhaits de bonne année et de bonne sante. Je ne cesserais jamais de vous répéter que je vous aime pour toujours.

Andrée Frantz

Quand à moi mes bons grands parents je vous embrasse bien fort

Maurice

Etmoi je vous aime

Emile

Paris le 1er janvier 1901

Cher grand pere et grand mère

Je vous ecris pour vous souhaiter a tous deux une bonne et heureuse année

Jean se joint a moi pour vous envoyer ses souhaits de bonne année Je vous dirais qu’il a eté malade pour finir l’année mais il va mieux mon petit albert va bien il est gros je ne l’aurais jamais pensé qu’il serais venu aussi beau.

il dit papa maman et andrée le petit rené va bien aussi et mes autres enfants ils vont bien Maurice va très bien il va a l’asile il a la croix presque toutes les semaines andrée apprends tres bien et lucien c’est le plus en retard Je vous dirais que l’ouvrage marche assez bien quelle vilain temps humide il fait à Paris le jour de l’an

Je ne vois plus rien a vous dire chère parents

Je me plais beaucoup dans mon nouveau pays et je suis tres bien logé et Jean s’y plait aussi il ne trouvent pas la course trop longue

Je vous embrasse tous deux

votre fille Maria Frantz

rue marianne Colombier N11bis

Bagnolet

Seine

Andrée Frantz (10 ans) a une très belle écriture, ses  frères Maurice et Emile Lucien écrivent aussi. Albert apparaît pour la première fois il dit déjà quelques mots.

Une réflexion au sujet de « Page de vie en 1900 »

  1. Ping : Un ancêtre tyrolien… | Sur la piste de mes ayeuls

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *