Les nobles de Beaumont de Rochemure

de Beaumont de Rochemure

 

 

 

 

Armes: écartelé au 1 et 4 ; de gueules à trois bandes d’argent ; au 2 et 3 d’argent à la fasce d’azur chargé de trois fleurs de lis d’or.

 

C’est par son grand-père maternel, Marcel Chazot, que mon époux descend de cette famille.

Voici un court tableau qui présente l’ascendance directe entre lui et les de Beaumont:

Marcel Chazot (1922- )
Marie Jeanne Boussuge (1900-1983)
Virginie Meyronnenc (1871-19??)
Barthélémy Meyronnenc (1837-1912)
Jean-Antoine Meyronnenc (1814-1879) Anne Marie Duverny (1813-1882)
Marie Agnès Combe (1773-1821) Laurens de Verny (1755-1838 )
Jean Combe (1735-1782) Louis Deverny (1716-1762 )
Laurence de Beaumont (ca 1715-1753) Philibert de Verny (1678-1756 )
Gabriel de Beaumont de Rochemure
(ca 1659-1729)
Jean de Verny (v1640->1682)
2x 1680 Marie de Beaumont 1x 1675 Anne de Brun du Bois-Noir
Marc de Beaumont de Rochemure (ca 1604-<1680)

Comme on peut le voir dans le tableau ci-dessus, Jean-Antoine Meyronnenc est l’arrière-petit-fils de Laurence de Beaumont et son épouse Anne Marie Duverny, est l’arrière-petite-fille de Philibert De Verny qui était le beau-fils de Marie de Beaumont, la seconde femme de son père, épousée alors qu’il n’avait que 2 ans. Ils sont tous deux les enfants de Marc de Beaumont de Rochemure et de Cécile de Thorenc.

Cette Cécile de Thorenc me donne du fil à retordre !

Son inhumation le 10.09.1677 nous apprend peu de choses.

Elle s’y appelle “Cicille de Torrenc” et vit à Hontes Bas, pas au château du Besset.

Sept ans plus tôt le testament de son mari, les situent au château : “Puissant Messire Marc de Beaumont de Rochemure seigneur baron du Besset La Tour Saint Maurice Lignhon habitant en son château du Besset paroisse de La Besseyre-Saint-Mary”. Dans l’acte il fait d’ailleurs une donation à “Dame Cecille de Torranc sa bien aimée femme dame du Besset.” Et pour finir l’acte est “Fait au château du Besset dans la salle basse.”

extrait de la carte de Cassini 54

On voit bien sur cette carte que Le Besset, aujourd’hui disparu, est une gentilhommière tandis que Hontés Bas n’est qu’un hameau avec corps de ferme. En vérité, les contrats de mariage de leurs filles vont révéler un énorme conflit familial !

Essayons de replacer ces ancêtres dans leur histoire.

Marc de Beaumont de Rochemure épouse par contrat en 1626 Jeanne de Thorrenc du Lignon, jeune veuve de Jacques de Fay, Seigneur de Sainte-Sigolène. Ils auront au moins deux enfants, Hilaire qui devint religieuse et Jean-Joseph né vers 1644. Il aurait entretenu du vivant de son épouse une relation avec Cécile de Thorrenc. Puis devenu veuf il l’aurait épousée et en a eu un grand nombre d’enfants (source: Le Laboureur)

Gabrielle de Beaumont est sans doute l’une de ses filles aînées, peut-être née du vivant de sa première femme puisqu’elle épouse par contrat à Saugues en 1653 le notaire Estienne Blanc. D’ailleurs dans ce contrat elle est qualifiée de “fille naturelle de Messire Marc de Beaumont de Rochemure seigneur et baron du Besset et de damoiselle Cecille de Toranc“.

Lors de son testament en mars 1670, Marc de Beaumont de Rochemure fait une donation à “Dame Cecille de Torranc sa bien aimée femme dame du Besset” et ses autres donataires sont :

  • Messire Jean Joseph de Beaumont de Rochemure écuyer sieur de Saint-Maurice son fils légitime et naturel de défunte Dame Jeanne de Torranc
  • Nobles Antoyne, Gabriel, Joseph de Beaumont de Rochemure enfants mâles légitimes et naturels de Dame Cecille de Torranc
  • Damoiselles Marie, Gabrielle et Yzabeau de Beaumont de Rochemure ses filles légitimes et naturelles de Dame Cecille de Torranc
  • Damoiselle Anne de Beaumont de Rochemure sa fille légitime et naturelle de Dame Cecille de Torranc à cause de son incommodité ne pouvant se colloquer en mariage ni entrer en religion
  • Damoiselles Gabrielle et Marguerite de Beaumont de Rochemure ses filles et femmes à présent des Sieurs de La Ronzière et d’Abbet
  • Sieur Pol Abbet son beau-fils
  • Laurence, Marie, Marie, Catherine, Fulquerant et Justine (sa filleule) BLANC enfants d’Estienne Blanc Sieur de La Rouzière et de Damoiselle Gabrielle de Beaumont de Rochemure ses petits-enfants
  • Damoiselle Marie de Reynaud fille de noble Gilibert de Reynaud Sieur de La Saigne de Desges

Il nomme comme tutrice et administratrice de ses enfants: Dame Cecille de Torranc leur mère, et son héritier universel et général: noble Fulquerant de Beaumont de Rochemure son fils légitime et naturel de Dame Cecille de Torranc.

Tout semble bien en ordre mais il finit tout de même son testament par ce passage particulier…

“Pour la décharge de sa conscience afin que son âme devant Dieu ne soit chargée que le bref qu’il a obtenu de Notre Saint-Père le Pape pour la confirmation de son mariage avec Damoiselle Cecille de Torranc, l’exécution duquel étant renvoyé à Mr l’Official à Saint-Flour il soit poursuivi jusqu’à jugement définitif pour l’établissement de sa dite famille et repos de sa conscience.”

Source: Testament – SAUGUES 3E 488/153 Me CHABANEL

Pourquoi le Pape a-t-il dû intervenir dans son union ? Cette “affaire” ne semble pas résolue alors qu’il est déjà grand-père de cette 2e union…

Dans une copie collationnée d’une donation entre vifs, Marc de Beaumont de Rochemure, écuyer et baron de Besset, donne à sa femme Cécile de Torrans le domaine de Broussoux et Soulier et ses dépendances avec haute, moyenne et basse justice. Cet acte date du 4 mars 1670, soit 2 jours avant son décès (Source : AD48 – 1 J 66). Il semblerait qu’il était en train de préparer sa succession. Mais les choses ne se passèrent pas comme prévu !

On apprend dans l’un des contrats de mariage de ses filles qu’il y eut une transaction le 15 mars 1677 (Me Raoul Saint-Chély-d’Apcher) passée entre Jean Joseph de Beaumont de Rochemure, son fils de sa première femme Jeanne de Thorrenc, et Cécile de Thorrenc. Cet acte qui n’a pas été retrouvé pourrait éclairer ce qui se passa entre 1670 et 1677. Cécile meurt quelques mois plus tard.

En 1680 leur fille Marie de Beaumont de Rochemure passe un contrat de mariage avec Noble Jean de Verny elle y est qualifiée de “fille naturelle de feu Messire Marc de BEAUMONT de ROCHEMURE seigneur et baron du Besset et de Damoiselle Cecille de THORRENC habitante à présent au lieu des Hontes Bas de La Besseyre-Saint-Mary“.

Voilà la légitimité des enfants de la seconde union mise à mal… (à suivre).

1 réflexion sur « Les nobles de Beaumont de Rochemure »

  1. Ping : de Beaumont de Rochemure et de Thorrenc… | Sur la piste de mes ayeuls

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *